Il y a deux ans, Ledpower ouvrait son capital aux actionnaires privés (salariés et clubs d'investisseurs) pour booster son service des ventes et commercialiser ses tubes à leds fabriqués dans son usine de Saint-Calais. Lancée avec trois salariés en 2010, la société a depuis étoffé son équipe (25 salariés) et augmenté ses cadences. De bonnes nouvelles dans ce contexte économique bien sombre.


LIRE AUSSI :

+ Sarthe. Investissement : Ledpower, à Saint-Calais, fait appel aux particuliers
+ Le Mans. Investisseurs privés, ils aident les créateurs


5 000 tubes à leds sortent de sa ligne de production chaque mois. « Une progression douce qui suit le marché, analyse Philippe Fontcuberta, directeur général. Nous pouvons faire beaucoup plus, mais les entreprises manquent de confiance en l'avenir. Pourtant, assure-t-il, nos produits font économiser de l'argent. »

Les parkings, cibles parfaites

Des entreprises ont été séduites par ces économies potentielles et font rayonner la société sarthoise sur un vaste territoire. En attendant de poursuivre « des négociations sérieuses à l'export, avec l'Italie, la Suisse, l'Espagne », Ledpower vient de terminer l'éclairage de deux parkings à Paris. L'un privé, dans le XIearrondissement, de 3 000 m2. Le deuxième appartient au mastodonte du stationnement en gare SNCF, Effia. 7 000 m2 à Montparnasse. Un pied dans un grand groupe qui donne le sourire aux 130 actionnaires et au président Ghislain Périssé.

« Les parkings souterrains, une cible parfaite pour nousse réjouit le directeur général délégué, Philippe Boué. Ils éclairent 24 h sur 24, 365 jours par an. C'est le plus gros poste de dépenses. Nos tubes à leds permettent de réduire de moitié leur consommation. »

La grande distribution, certains laboratoires pharmaceutiques, de cosmétiques sont déjà équipés. En Sarthe, des patrons ont été attirés par ces arguments économiques. GKN (mécanique auto), Alcoa (aéronautique),Super U à Parigné-l'Évêque et d'autres s'éclairent de ces tubes des temps modernes, « écologiques, sécurisés et performants. Ils offrent une garantie de six ans. Et on est les seuls à le faire ».

Ledpower intéresse le luxe

« L'avenir est dans le led, prédit Philippe Fontcuberta. 70 % des marchés japonais y sont passés. » Un futur lumineux et ambitieux qui donne des ailes à la PME sarthoise qui affiche trois labels (Origine France, Iso 9001 et Inovation). Bien utiles pour lutter contre l'ogre chinois, avaler le futur marché du particulier français. Et briller dans le luxe. « Ce n'est pas encore signé, mais une importante industrie française du luxe s'intéresse à nous. Tous les feux sont aux verts, affirment les deux directeurs. Ce client représenterait un million d'euros par an. » La moitié du chiffre d'affaires de Ledpower pour 2014.

 

 

Véronique GERMOND